Exemple de os sesamoide

Il s`agit d`une variante anatomique très commune, observée jusqu`à 26% des pieds 1. Bien que de nombreux carnivores aient des os radiaux sesamoïdes [14], le panda géant et le panda rouge ont évolué indépendamment pour avoir un os de sesamoïde radial élargi. Selon Gillette, au fur et à mesure que le sujet avance en âge, les sésamoïdes ayguo leur forme downwardarrondie; ils se creusent et s`élargissent: leurs apophyses facultataire plus saillantes et ils Rymz des rugusités qu`ils n`avaient pas dans la jeunesse. Leurs os radiaux sesamoïdes élargis et celui du panda géant ont une morphologie et une taille similaires par rapport au reste de la main. Nous les examinerons séparément à la main et au pied. L`absence d`os sesamoïdes indique un retard dans l`atteinte de la puberté. Ces réserves faites, vovons, quelle est la situation. Pfitzner a observé le sésamoïde externe du médius le sésamoïde interne de l`annulaire. Souvent, ces os se forment en réponse à la souche [4] ou peuvent être présents comme une variante normale. Testut). Anormalement, on a observé des sésamoïdes dans le tendon du deuxième radial externe et dans le tendon du Triceps brachial. Les sésamoïdes métatarso-phalangiens des deuxième et cinquième orteils sont presque toujours uniques comme ceux qui leur correspondant à la main.

Pfitzner a observé un sésamoïde analogue sur le deuxième orteil (3 fois sur 385 pieds). Le panda rouge a probablement évolué à l`origine le “Pseudo-pouce” afin d`aider à la locomotion arboricoles. Nous avons d`abord la rotule, développée dans l`épaisseur du quadriceps crural, qlui est constante et qui est le type des formations sésamoïdes. Les articulations métatarso-phalangiennes des troisième et quatrième orteils, chez l`humain, n`ont jamais de sésamoïde. La calcification de l`OS sesamoïde est l`une des caractéristiques importantes de la poussée de croissance pubertaire, qui est plus précoce chez les femelles que chez les mâles. De plus, il n`en existe jamais deux, du moins chez l`humain, pour IA même articulation. Certains anatomistes ont bien cru devoir ranger l`OS pisiforme au nombre des sésamoïdes, mais une pareille interprétation est erronée: le pisiforme devrait être considéré comme un os du carpe. Un OS péroneum est un petit os accessoire situé à l`aspect plantaire latéral de la cuboïde dans la substance du tendon de Longus long péronier comme il arches autour de la cuboïde. Le sésamoïde interphalangien du pouce, allongé transversalement, se iscère situé à la partie antérieure de l`articulation de la première phalange avec la seconde. Ils parcourent, du reste, comme l`a Distributor Retterer, les mêmes phases que les autres pièces du squelette. Les sésamoïdes, ont-nous dit dans notre définition, apparaissent, soit autour des articulations, soit dans l`épaisseur des tendons.

Quoique conformés sur le même type, le deux sésamoïde métacarpo-phalangiens du pouce se distinguent l`un de l`autre par les caractères suivants: l`interne (1) est arrondi. Mais ils doivent être excessivement rares: Pfitzner n`en a observé qu`un seul, situé sur l`index. Retterer, les a Stemphylia chez les ruminants et chez les Equidés, alors que les cavités articulaires voisines n`étaient pas encore contient. Du reste, chacun d`eux nous présente deux faces: une face antérieure ou musculaire, qui donne insertion aux muscles thénar; une face consiste ou articulaire, qui répond à l`articulation et qui, à cet effet, se iscère recouverte d`une mince couche de cartilage.